Les traditions de Noël en Provence

- Aucun commentaire

Noël est une fête magique, et en Provence elle est encore plus spéciale. Les traditions de Noël provençales sont uniques et leur diversité reflète la riche histoire et le patrimoine culturel de cette région. Les Provençaux célèbrent Noël avec des coutumes qui remontent à des siècles. La nourriture, les décorations, les chants, les jeux et même les vêtements font partie des traditions de noël provençal qui se transmettent depuis des générations.

Les treize desserts, la crèche, les santons ou la pastorale sont d’autant de traditions provençales de Noël.
Pour découvrir cette ambiance chaleureuse et pittoresque, venez passer les fêtes de fin d’année en Provence et vous imprégner de la magie de Noël façon Pagnol!

La Sainte Barbe
Le saviez-vous? En Provence, les festivités de Noël commencent dès le 4 décembre, le jour de la Sainte Barbe. C’est le départ de la période « Calendale » qui ne s’achèvera qu’à la Chandeleur, le 2 février.
A la Sainte Barbe, la tradition veut qu’on fasse germer des grains de blé ou des lentilles dans trois soucoupes couvertes de mousse ou de coton humide. Si les tiges poussent généreusement, alors l’année sera prospère.

La crèche et les marchés de Noël
Au début du mois de décembre, il est également temps de décorer sa maison avec une crèche composée de santons. Ces derniers représentent les habitants du village provençal comme le meunier ou le boulanger.

La crèche Provençale avec ses santons.
Noël en Provence : la crèche et ses santons.

En tant que visiteurs, vous pouvez les admirer dans la plupart des églises et aussi dans certaines villes. Les crèches d’Avignon et des Saintes-Maries-de-la-Mer sont très réputées, et celle du Village Provençal Miniature de Grignan détient le record du monde de la plus grande crèche.
Le santon est une grande institution en Provence et tout bon Provençal se doit d’ailleurs d’ajouter un nouveau santon à sa crèche chaque année.

On peut les acheter lors des nombreux marchés de Noël qui colorent et animent les villes et villages de Provence. En effet, les villes et villages revêtent à l’occasion leurs plus beaux atours pour fêter Noël : illuminations, chants provençaux, pastorales et marchés de Noël fleurissent dans les villes pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Les visiteurs peuvent alors déambuler dans une ambiance féérique et acheter des produits régionaux, de l’artisanat ou bien des décorations pour parfaire son sapin, autour d’un verre de vin chaud à la cannelle.

Voici cette année, les dates des principaux marchés de Noël de la région:
Marché de Noël d’Avignon: du 5 décembre au 3 janvier
Marché de Noël d’Aix en Provence: du 18 novembre au 3 janvier
Marché de Noël de Marseille: du 14 au 31 décembre
Marché de Noël d’Arles: du 14 novembre au 10 janvier

Le Cacho Fio et le gros souper
Le 24 décembre, juste avant le gros souper, le plus jeune et le plus âgé de la famille doivent choisir une bûche d’arbre fruitier et faire ensuite trois fois le tour de la table avec. Puis, l’aïeul la dépose dans la cheminée en la bénissant avec du vin chaud tout en récitant quelques paroles en provençal.

Il est ensuite temps de dresser la table en veillant à respecter les traditions à la lettre pour ne pas s’attirer le mauvais sort! La table doit être couverte de trois nappes blanches avec trois chandeliers blancs allumés et les trois soucoupes de blé de la Sainte Barbe, en commémoration des trois personnes de la Trinité. Il est d’usage également de mettre un couvert supplémentaire au cas où une personne pourrait arriver « la place du pauvre ».

Viens ensuite l’heure du Gros Souper, qui contrairement à ce que son nom indique, est un repas maigre composé de cardons, céleris, épinards, artichauts et choux-fleurs aromatisés à l’huile d’olive ou à l’anchoïade servis avec du poisson.

La Messe de Minuit et les pastorales
Entre le souper et le dessert, c’est l’heure de la messe de minuit, que les provençaux ne manqueraient pour rien au monde!
Célébrant la naissance de l’Enfant Jésus, elle est accompagnée de chants provençaux et est souvent agrémentée d’une crèche vivante composée par les villageois.
Par ailleurs, certains villages comme Barbentane ou Fontvieille, procèdent à la cérémonie du Pastrage où un agneau de lait porté par un berger est apporté en offrande. D’autres préfèrent la pastorale, une représentation théâtrale de la Nativité en langue provençale retraçant la procession des bergers vers l’étable où est né l’enfant Jésus.

Les Treize desserts

Au retour de la messe, le petit Jésus est rajouté dans la crèche et l’on peut commencer à manger les treize desserts. Ils sont au nombre de treize car ils symbolisent les treize convives de la Cène: le nougat noir et le blanc, la pompe à huile, les quatre « mendiants » (figues sèches, amandes, raisins secs et noix), les dattes, les fruits confits, les oreillettes, du raisin, des pommes, des mandarines et des pruneaux.

Les treize desserts, une tradition de Noëlen Provence
Les teize desserts, tradition de Noël en Provence.

Épiphanie et Chandeleur
Les fêtes calendales se poursuivent le 6 janvier, jour de l’épiphanie, par l’apparition des rois mages où l’on déguste une brioche aux fruits confits appelée selon les régions provençales, le royaume, la couronne des rois ou bien la pogne, et se terminent en février, le jour de la chandeleur. Miam miam…

Vous l’avez compris, les fins d’années en Provence sont très festives et pleines de folklore! Alors, si vous voulez découvrir ou redécouvrir ces traditions et passer des vacances de Noël authentiques voici toutes nos locations de vacances en Provence.